COMPTE-RENDU DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU 15 FEVRIER 2018

Emargement des personnes présentes,

Présentation des personnes absentes excusées, (voir tableau ci-joint).

Le Président ouvre la séance à 18h30

 

A L’ORDRE DU JOUR :

- Présentation de la Démarche Qualité 2018 et bilan sociétal;

- Evolution du projet café associatif de l’ESCAL ;

- Préparation de l’Assemblée Générale ;

- Questions diverses.

 

Le Président ouvre la séance et après la relecture du compte-rendu du 14 décembre 2017, demande la validation de celui-ci. Le compte-rendu est validé à l’unanimité.

Monsieur le Maire nous faisant l’honneur de sa présence, mais ne pouvant rester jusqu’à la fin de la réunion, le Président informe que nous débuterons par le projet café associatif.

- Evolution du projet café associatif de l’ESCAL ;

Le Président donne la parole à M.DARDELET pour exposer l’évolution du projet café associatif de l’ESCAL.

Un plan du projet est distribué aux membres du conseil d’administration.

M.DARDELET explique le plan et les évolutions apportées. Les évolutions techniques ont pour objectifs  de minimiser le coût et d’optimiser la surface tout en respectant l’architecture du bâtiment.

Certains membres du conseil se posent la question sur l’accessibilité pour les personnes handicapées.

M.DARDELET informe que le budget initial de 200 000€ est déjà dépassé, si nous traitons l’accessibilité extérieure le budget du projet va exploser et la banque risque de ne pas nous suivre.

Par ailleurs, ces aménagements concernent le domaine public, nous ne sommes pas maîtres des choix techniques et des délais. Nous risquerions de compromettre le projet.

Un débat autour de l’importance de l’accessibilité pour tous se fait entendre. M.DARDELET propose une solution intermédiaire de rampes d’accès amovibles à étudier.

M.DARDELET évoque que le café associatif serait ouvert à minima du lundi au vendredi de 9h à 19h. Pour assurer ces ouvertures, il sera nécessaire d’embaucher deux équivalents temps plein. Les ouvertures en soirée et en weekend s’effectueront avec ou sans personnel. Le poste d’accueil et de secrétariat occupé par Mme BELLOUIN sera maintenu à  un demi équivalent temps plein.

 

Le Président reprend la parole et demande un vote pour valider les évolutions de ce projet  afin de déposer les demandes d’autorisations de travaux.

Les membres du conseil d’administration votent oui à l’unanimité.

 

Monsieur Le Maire prend la parole : « c’est un beau projet ! », il informe qu’il a déjà rencontré le Président et le Directeur de l’association à ce sujet. Il annonce que l’association aura le soutien de la ville. Il se prononcera quand le budget sera finalisé en détails. Il demande à l’association de se rapprocher de la direction des solidarités pour étudier les opportunités de financement par d’autres collectivités.  

Monsieur le Maire exprime l’importance qu’il accorde à l’animation culturelle de la ville, et ce projet est vraiment en adéquation avec la politique qu’il entend mener. Il souhaiterait que le café associatif soit également ouvert les week-ends pour des événements en partenariat avec la municipalité.

 

 

-Présentation de la Démarche Qualité 2018 et bilan sociétal;

 

Le Président donne la parole à M.DARDELET et M.JOMARD pour présenter la démarche qualité 2018 axée sur le bilan sociétal.

 

M.DARDELET fait l’historique de la naissance du concept de développement durable : « le développement durable c’est répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »

De plus en plus les entreprises qui nuiront à l’environnement payeront très chers, cette voie de conséquence s’étend déjà aux aspects sociaux, il s’agit alors que l’association s’inscrive dores et déjà dans une démarche RSE (Responsabilité sociale des Entreprises) qui s’imposera à  nous dans quelques années. La RSE peut être considérée comme la manière d’associer éthique et logique économique, alliant responsabilité sociale et écoresponsable.

 

C’est aussi ancrer Loisirs et Culture dans l’économie sociale et solidaire dont les valeurs sont en phase avec celles de Loisirs et Culture.

Nous inscrire dans cette démarche représente un levier de croissance et de progrès pour notre organisation, nous incitant à travailler différemment.

7 questions centrales en adéquation avec les valeurs de Loisirs et Culture :

  • Droits de l’Homme
  • Relations et conditions de travail
  • Environnement
  • Loyauté des pratiques
  • Questions relatives aux consommateurs
  • Communauté et développement durable
  • La gouvernance

 

 

M.DARDELET passe la parole à M.JOMARD pour expliciter le bilan sociétal.

M.JOMARD : « Il est vrai que j’ai été hésitant lors du dernier conseil. », cette démarche est un outil participatif d’évaluation de l’association. La méthode consiste à interroger toutes les personnes qui gravitent autour de l’association pour évaluer nos forces et nos faiblesses (consultation participative).

Un consultant sera chargé d’animer différents groupes de travail (adhérents, administrateurs, salariés, partenaires, financeurs…) et d’analyser leur représentation de l’association à partir de questionnaires d’une centaine de questions.

Ces différentes données vont nous permettre de nous diriger sur des pistes pour nos orientations futures. Ce qui permettra de développer un projet stratégique adapté à la réalité de la perception de l’association.

M.JOMARD souligne l’intérêt de prendre du recul sur notre vision de l’association.

M.JOMARD ajoute « ISO 26000 est un gros mot, mais il faut comprendre que si l’on engage cette démarche, l’ISO 26000 sera acquise d’elle-même, cette norme n’est pas une certification. »

 

Le Président reprend la parole afin de procéder au vote de ce nouveau projet, les membres du conseil vote oui à l’unanimité.

 

- Préparation de l’Assemblée Générale ;

Le président informe que l’Assemblée Générale aura lieu le 20 avril à l’ESCAL. Lors du prochain Conseil d’Administration nous aborderons le renouvellement des membres du conseil, le rapport moral, le rapport financier et le tarif des adhésions.

 

-Questions diverses

 

Le Président informe que le projet façade du Centre Social CAP Nord-ouest est à l’arrêt car les services de l’état ont refusé notre première proposition. Nous allons retravailler le projet.

 

Mme BOURDIN prend la parole et demande la possibilité d’une petite rénovation de la salle cassis afin de lui redonner un petit coup de propre, elle est prête à investir des bénévoles pour déménager le matériel et effectuer les peintures. Elle demande également la possibilité d’effectuer un chemin dans le petit jardin car lorsque la cours est mouillée, nous ramenons de la boue dans les salles ce qui est désagréable.

Le Président prend note de cette demande.

 

 

Le Président lève la séance à 20h22

 

 

 

Le Président,                                 La Secrétaire de séance,

 

 

Luc NEANT                                    Christine SASTALO